Home / Décryptage / Conspiration juive américaine pour faire élire le séfarade Hanouna en 2022

Conspiration juive américaine pour faire élire le séfarade Hanouna en 2022

Captain Harlock
Démocratie Participative
13 Février 2020

Il semblerait que le Kahal soit actuellement occupé à faire ce qu’il fait le mieux : comploter.

Avant de donner mon point de vue sur la situation, les faits.

La juive Laurence Haïm tente de monter une candidature de son congénère israélite Cyril Hanouna.

Le juif Hanouna, qui a régulièrement fait état de sa coordination étroite avec Macron pour toucher le bétail goy sémitisé qui le regarde tous les jours, ne nie rien de ce projet.

Mais il botte en touche.

Jean-Marc Morandini :

Ce matin, Cyril Hanouna était l’invité de Jean-Marc Morandini sur CNews et Non Stop People. L’animateur a réagi en exclusivité aux informations de BFMTV concernant sa possible candidature à la prochaine présidentielle française en 2022. Selon nos confrères, cette hypothèse inquiète jusqu’à l’Elysée.

« Je n’ai pas du tout pensé à cette candidature. Je n’ai aucun intention, ni prétention là-dessus. Sur les réseaux sociaux, je vois beaucoup de gens dire ‘oui, cyril est-ce que tu vas te présenter en 2022 ?’. Dans ‘Balance ton post’, on a organisé pas mal de débats avec des gens différents. Certaines personnes ont dit ‘peut-être que Cyril a des intentions politiques ou qu’il a envie de rassembler des gens autour de lui, autour d’un nouveau projet’. C’est peut-être ça qui a fait que certains ministres se sont dits ‘est-ce qu’il n’essayerait pas de créer une dynamique autour de lui et de différents courants pour essayer de se présenter en 2022 ? », a déclaré Cyril Hanouna en précisant « c’est plus les gens sur les réseaux sociaux, les téléspectateurs qui pensent à ça que moi ».

« S’il y a une pression des téléspectateurs, des réseaux sociaux, vous, vous pouvez vous décider et dire ‘pourquoi pas’ ? », a demandé Jean-Marc Morandini. « Vraiment, je ne me suis pas posé la question. C’est plus des gens de mon entourage qui me disent que ça bouge un peu et qu’il y a des gens qui voudraient sonder pour 2022. Pour l’instant, je ne me pose pas la question ! Je suis juste là pour essayer de divertir les gens », a répondu l’animateur.

Et d’ajouter : « Je ne pense pas du tout. Aujourd’hui, je suis très heureux dans ce que je fais. Si je peux aider les gens avec mes émissions, je le ferai. Ce que je voulais, c’est faire avancer le débat, qu’il n’y ait plus de communautarisme, que les gens puissent discuter ensemble (…) J’essaye d’être le trait d’union entre le pouvoir et les gens qui ne peuvent pas s’exprimer« .

« Est ce que vous fermez totalement la porte à la présidentielle 2022 ? », a questionné Jean-Marc Morandini. Réponse de Cyril Hanouna : « Je ne me pose pas la question (…) Je ne pense pas que j’ai ma place. (…) Pour l’instant, je ferme la porte. Je pense que les Français ont envie d’autre chose. Pour l’instant, j’essaye de voir comment je peux aider les gens ».

« Pour l’instant ».

Bref, le projet est avancé.

Il s’agit ni plus ni moins que de la réédition du projet Zelensky en Ukraine. Le juif Zelensky qui s’est emparé de la présidence ukrainienne en 2019 est également un histrion juif du show biz local soutenu par les médias contrôlés par ses congénères.

L’idée est de neutraliser la vague populiste occidentale en retournant le vote protestataire blanc contre lui-même pour le transformer en plébiscite en faveur la juiverie.

C’est-à-dire en désignant un juif médiatique, issu d’aucun parti si ce n’est du seul qui importe : le parti juif international.

La juive Laurence Haïm n’est « journaliste » que de nom : c’est un agent de la CIA affilié au Parti Démocrate américain, les deux étant des organisations juives.

Elle vendait Macron encore en 2017.

La principale raison qui motive cette hyène n’est rien d’autre que le fait d’avoir été humiliée par Macron.

Closer :

Laurence Haïm a plusieurs cordes à son arc. Après avoir occupé plusieurs années le poste de correspondante de Canal + à Washington, la journaliste de 50 ans va connaître une troisième aventure professionnelle en quelques mois. Elle a décidé de quitter le mouvement En Marche, où elle a été porte-parole d’Emmanuel Macron pendant la campagne présidentielle, pour retourner aux Etats-Unis. Laurence Haïm a été recrutée par David Axelrod, ancien conseiller de Barack Obama pour une nouvelle mission à l’institut d’études politiques de Chicago.

La journaliste aurait pu rester en France si Emmanuel Macron avait accédé à sa demande. Selon les révélations du nouveau numéro du Canard Enchaîné, Laurence Haïm aurait demandé à l’Elysée un poste d’ambassadrice « pour services rendus. » Une requête qui aurait quelque peu crispé nouveau patron des lieux. « Non mais je rêve ! Et puis quoi encore », aurait balancé Emmanuel Macron de manière cinglante.

La juiverie américaine ne voulait rien de moins que le contrôle total sur l’ambassade de France aux Etats-Unis pour réduire davantage encore la France à l’état de Cisjordanie.

Le juif David Axelrod n’a pas recrutée Haïm par hasard : c’est un spécialiste de la propagande électorale. Il a pensé la campagne d’Obama.

Assoiffée de revanche talmudique, la juive Haïm s’active.

L’affaire est donc entendu : les juifs d’Youtre-Atlantique veulent faire main basse sur l’Elysée en envoyant tout ce qu’il faut de conseillers et de lignes de crédit depuis les banques hébraïques de New York pour financer le nouveau Trotsky hexagonal : Hanouna.

Certains y verront plutôt une manoeuvre d’intoxication de l’Elysée pour faire réélire Macron mais je n’y crois pas.

La situation en France devient de plus en plus anarchique et la juiverie est en état d’alerte. Quoi de mieux de faire de la France une nouvelle Ukraine en exploitant la stupidité des goyim enjuivés pour couronner un roi juif ?

Je m’empresse de dire que non seulement je souhaite que le séfarade Hanouna soit candidat mais surtout qu’il soit élu.

La France de Saint Louis et de Bonaparte serait radicalement livrée à la juiverie la plus spectaculairement répugnante, la plus fiévreuse, la plus arrogante en la personne du maghrébin Hanouna.

Enfin le juif ferait tomber le masque, s’érigeant en despote pour la plus grande gloire de la race élue.

Ce serait le moyen le plus sûr de faire exploser l’antisémitisme en France et, partant, d’initier une révolution dans le pays.