Home / Décryptage / Contrairement à ce que veut vous imposer la Droite antiraciste, vous avez encore le droit de ne pas vouloir vivre avec des nègres et des arabes

Contrairement à ce que veut vous imposer la Droite antiraciste, vous avez encore le droit de ne pas vouloir vivre avec des nègres et des arabes

Captain Harlock
Démocratie Participative
24 Juin 2020

 

Face à l’adversité et à la nécessité de se renouveler, la Droite française est engagée dans un audacieux combat à la hauteur des enjeux du 21ème siècle : assimiler l’Afrique.

C’est un voeu aussi ardent qu’unanime.

Qui osera dire que l’oeuvre de SOS Racisme n’a pas de postérité ? Hélas, comme l’indiquait récemment le philosophe et philanthrope juif Bernard-Henri Lévy, le pacte républicain est mis en danger par le séparatisme ethnique des racisés venus du tiers-monde qui refusent contre toute logique de devenir des Français. C’est le péril du racialisme qui menace la France du vivre ensemble citoyen.

Certes pas tous les immigrés. De nombreux Français sont parfaitement assimilés. Comme la magnifique équipe de France de football de moins de 17 ans.

« La vraie France » – Nicolas Dupont-Aignan

Ou comme le souligne très bien l’intellectuel de droite Verlaine Djeni : la France n’est pas raciste. Au contraire, sa vocation universelle amène à elle l’Afrique et l’Orient et témoigne en ce sens : il n’y a pas de racisme d’état en France parce que la France républicaine est consubstantiellement construite contre le racisme.

La Droite française ne peut pas laisser flotter le soupçon que la France serait raciste comme le laissent entendre la gauche radicale, certains universitaires marxistes ou les associations décoloniales.

La France catholique est une puissance musulmane et africaine, c’est ce que réaffirme la droite patriote face à l’Anti-France qui ne cherche qu’à diviser les Français.

D’ailleurs Jeanne d’Arc était polono-béninoise.

Tout ça pour dire qu’il faut en faire plus, beaucoup plus pour que les quelques 15 millions de migrants afro-maghrébins, turcs et tziganes puissent plus complètement faire de la France une France vraiment française. D’autant qu’ils seront bientôt 20 millions et, d’ici 2050, pratiquement la moitié de la population française.

C’est la mission de la Droite. De toute la Droite, dans ses nuances.

Comme disait Bainville, « combattons le racisme ! ».

Pour réaliser cet objectif assimilationniste de la plus grande France café-au-lait, la Droite française va avoir besoin de beaucoup d’argent pour gonfler les budgets de la politique de la ville. C’est-à-dire bien plus que les 100 milliards d’euros consacrés aux banlieues immigrées depuis 1990. C’est un noble objectif que les contribuables français apprécient à sa juste valeur civilisationnelle.

C’est à ce prix que l’assimilation fonctionnera totalement, que les affrontements interethniques entre Tchétchènes et maghrébins cesseront, que le QI remontera au lieu de baisser et que les élèves de 5ème de 2020 n’auront plus le niveau d’alphabétisation du CM2 de 1987.

Par contre, je ne sais pas dans quel sens fonctionnera cette assimilation de masses non-blanches plus nombreuses que celles censées les absorber.

Mais c’est un détail, ce qui est important c’est que Mamadou et Kader aiment la France et puissent baiser des Blanches et ainsi produire des héros français qui incarneront la France du 21ème siècle. De toute façon, soit nous nous fixons comme objectif civilisationnel de franciser des Peuls et des Algériens avec les moyens que cela implique, soit nous décidons de produire des robots et d’aller sur Mars.

C’est vite vu.

La Droite sait où se trouve son horizon : résolument au Sud, bien au delà de la Méditerranée, sur les bords du fleuve Congo.

Camembert-Booba.

Il est également possible aussi que, submergé dans votre quartier en voie de pourrissement racial avancé, las de croiser des faciès patibulaires d’algériens salafistes qui vous dévisagent avec un regard très noir, ce fatras obscène d’idées hébraïques excipé par des homosexuels de droite sur tous les plateaux télés ne vous tente pas du tout, à la différence des beaufs patriotes pathologiquement négrophiles qui veulent bien laisser leurs filles Marie-Angélique et Sylvie se faire sauter par des Tchadiens régularisés mais à condition qu’on leur demande poliment.

Vous n’êtes pas obligé de couler avec la nef des fous. Vous n’êtes pas obligé de vivre avec des nègres avant de devenir nègre par le sang perdu.

Et musulman.

Vous pouvez larguer les amarres et voir dans le séparatisme des bougnoules et des noirs l’opportunité historique de dynamiter cette république juive au sang mulâtre pourri en chevauchant le sécessionnisme blanc. Plus d’argent pour les parasites raciaux et sociaux, plus de fric pour les politiciens vérolés qui négocient votre peau sur le marché aux esclaves blancs que sont les médias juifs.

L’aube de l’état blanc pointe à l’horizon.

Commentez l’article sur EELB