Home / Les dernières actualités / Etats-Unis : un nègre kidnappe sa pute blanche pour lui faire comprendre qu’elle est raciste en lui faisant voir des films sur l’esclavage

Etats-Unis : un nègre kidnappe sa pute blanche pour lui faire comprendre qu’elle est raciste en lui faisant voir des films sur l’esclavage

Captain Harlock
Démocratie Participative
20 Février 2020

Cet homme noir voulait tout simplement reproduire le schéma mis en place par les juifs.

Hélas pour lui, c’est un monopole jalousement gardé.

CNews :

Un afro-américain de 52 ans a été arrêté après avoir séquestré une femme blanche. La victime a été forcée de regarder une série sur l’esclavage.

Robert Lee Noye, qui entretenait une relation «décousue» avec sa victime, l’a en effet maintenue devant «Roots» («Racines» en français), mini-série de plus de neuf heures relatant le destin d’une famille afro-américaine, de l’Afrique à la guerre civile américaine, en passant par l’esclavage.

C’était sa pute à nègre personnelle.

Mais cette pute à nègre n’obéissait pas assez. Elle avait besoin d’une leçon.

Noye a expliqué à la police avoir choisi de lui infliger ce «châtiment» afin «qu’elle puisse mieux comprendre qu’elle était raciste». Selon les déclarations de la femme, âgée de 37 ans, il l’aurait menacée de la tuer et de la découper en morceaux si elle essayait de s’enfuir.

Elle a toutefois réussi à composer discrètement le 911 et à laisser le téléphone allumé pour alerter les autorités. La police de Cedar Rapids, dans l’Iowa, a pu localiser l’appel, au cours duquel seuls des cris étaient audibles, et a pu intervenir chez Noye.

En France aussi, les juifs prennent la totalité des classes de collège et lycée en otages pour leur faire comprendre qu’ils sont antisémites.

Ils vont jusqu’à les déporter dans des camps de concentration.

Forcément, les noirs sont passablement jaloux.

Ils voient bien que l’esclavage est moins lucratif que le shoah business.

Comment se payer ses dents en or si les Blancs refusent les réparations ?

Rokhaya Diallo doit d’ailleurs saliver à l’idée de pouvoir enfermer des millions de Blancs dans des jungles pour leur faire comprendre qu’ils sont racistes.

Ce type d’initiatives pédagogiques est promis à un grand avenir dans les années qui viennent dans les pays blancs submergés par l’Afrique.