Home / Les dernières actualités / Etats-Unis : une Blanche convertie au bouddhisme décide de devenir ami avec le meurtrier nègre de sa mère, il la tue à son tour

Etats-Unis : une Blanche convertie au bouddhisme décide de devenir ami avec le meurtrier nègre de sa mère, il la tue à son tour

Sigmar Polaris
Démocratie Participative
13 mai 2020

Encore une femme blanche au grand coeur récompensée par l’Eternègre.

People.com :

Au grand cœur, sociable et toujours prête à l’aventure, Martha McKay s’était entourée d’amis.

« Il y avait quelque chose en elle que les gens aimaient vraiment », raconte sa sœur Katie Hutton à PEOPLE. « Elle laissait une impression sur les gens. Elle avait ce don ».

La famille et les amis de McKay ont été dévastés lorsqu’elle a été tuée le 25 mars 2020 à Snowden House, la maison historique de style antebellum de Horseshoe Lake, Arkansas, qu’elle avait achetée à sa famille en 2004, restaurée et rouverte en tant que bed-and-breakfast de luxe.

McKay, 63 ans, a été retrouvée poignardée et matraquée à mort en haut des escaliers, près d’un sac rempli de ses affaires, ainsi que d’un couteau utilitaire.

Les autorités ont été choquées lorsqu’elles ont sorti le corps de son assassin du lac (il a sauté dedans et s’était noyé pendant une poursuite policière) : il s’agissait de Travis Lewis, qui avait été condamné à 17 ans pour les horribles meurtres de 1996 de la mère de Martha McKay, Sally Snowden McKay, 75 ans, et de son cousin, Joseph « Lee » Baker, 52 ans, un éminent guitariste de blues de Memphis.

Lewis a plaidé coupable pour les meurtres mais n’a jamais avoué, soutenant qu’un autre homme avait tué les deux, selon la police.

Sachant combien Martha McKay était indulgente, sa famille et ses amis ont été choqués lorsqu’elle s’est liée d’amitié avec le meurtrier de sa famille après qu’il soit allé en prison (Lewis a été condamné à 28 ans ½ après avoir plaidé coupable).

Un ami de la famille, Frank Byrd, qui avait conduit Martha McKay au pénitencier d’État pour voir Lewis, lui avait dit qu’il ne pensait pas que c’était une bonne idée, mais « elle ne m’a pas répondu », dit-il.

Sa famille lui a également conseillé de faire attention. « Nous lui avions dit : « Ne t’approche pas de lui. C’est une mauvaise chose de genre de truc ». Mais elle n’a pas voulu nous écouter« , dit Hutton.

Bouddhiste de longue date, McKay a écrit des lettres à Lewis en prison et a soutenu sa libération anticipée et conditionnelle.

« Nous avons été contactés à chaque fois qu’il s’est présenté pour une libération conditionnelle », dit Hutton. « Aucun d’entre nous ne l’aurait accepté, sauf elle. »

Martha McKay s’est également sentie mal d’être si jeune au moment des meurtres – et a cru ses déclarations selon lesquelles quelqu’un d’autre était responsable, a indiqué le shérif du comté de Crittenden, Mike Allen.

Lorsque Lewis a finalement été libéré sur parole en 2018, Martha McKay lui a discrètement donné un travail à faire sur la propriété, dit Hutton.

Mais peu avant sa mort, elle l’a renvoyé. La police avait entendu parler d’un vol chez McKay avant son meurtre, dit l’enquêteur en chef du comté de Crittenden, Todd Grooms. Après sa mort, Hutton a lu dans son journal intime qu’elle avait vendu un lustre pour 10 000 $ en espèces, qu’elle avait caché dans la maison.

Travis était là ce jour-là, dit Hutton. « Puis l’argent a disparu. Elle l’a renvoyé après la disparition de l’argent », dit-elle.

La famille est encore sous le choc du fait que le même homme a tué sa sœur, sa mère et son cousin, à 23 ans d’intervalle.

« Nous sommes tous incrédules », dit Hutton.

La nature a régulé les problèmes que posait cette femme blanche défaillante. Le nègre est mort durant le processus, ce qui est encore mieux. De quoi se plaindre ?

Commentez l’article sur EELB