Home / Les dernières actualités / Inde : un gauchiste allemand et une boomeuse norvégienne expulsés pour avoir manifesté en faveur de l’invasion islamique du pays

Inde : un gauchiste allemand et une boomeuse norvégienne expulsés pour avoir manifesté en faveur de l’invasion islamique du pays

Captain Harlock
Démocratie Participative
30 décembre 2019

Les gauchistes européens sont désormais une menace globale.

Comme le SIDA.

Russia Today :

En une semaine, l’Inde aurait décidé d’expulser deux Européens, une Norvégienne et un Allemand, ayant manifesté leur opposition à une loi qui facilite l’attribution de la citoyenneté indienne aux réfugiés à condition qu’ils ne soient pas musulmans.

Imaginez ça : être allemand sous le règne de Merkel et se rendre dans un bidonville du sous-continent indien pour sermonner les mendiants locaux à propos de l’islamophobie.

C’est un nouveau cap.

Citée par l’AFP, une touriste norvégienne a expliqué le 27 décembre s’être vu ordonner de quitter l’Inde après avoir participé à des manifestations contre un projet de loi polémique sur la citoyenneté. Il s’agit du deuxième cas d’expulsion d’Européen pour ce motif dans la même semaine.

Affirmant avoir reçu «l’assurance orale» de la part de la police pour pouvoir se joindre à des manifestations pacifiques contre cette législation, Janne-Mette Johansson, 71 ans, a pourtant expliqué que des responsables de l’immigration indienne étaient par la suite venus à son hôtel pour l’interroger. «J’ai été torturée mentalement. Aujourd’hui (vendredi 27 décembre), ils sont à nouveau venus à mon hôtel pour me demander de quitter le pays ou ils engageront une procédure judiciaire et me déporteront», a-t-elle raconté auprès de l’AFP. La touriste avait posté sur Facebook des photographies d’une manifestation dans l’Etat du Kerala, dans le sud du pays. Elle a fait savoir qu’elle quitterait l’Inde le jour même.

Selon un responsable de l’immigration indienne interrogé par l’agence Press Trust of India (PTI), Janne-Mette Johansson «a enfreint les règles des visas».

Une Boomeuse norvégienne pro pak-pak.

En Inde.

Ces soixante-huitards fanatiques ne se satisfont pas d’avoir anéanti le monde blanc en une génération.

Ils veulent maintenant péter les pays du tiers-monde déjà pétés. Pour les rendre encore plus invivables.

Rien ne peut théoriquement rendre l’Inde plus invivable.

Sauf une chose : l’islam.

Cette vieille bique ménopausée norvégienne veut offrir au monde un Pakistan d’un milliard de djihadistes.

Plus tôt dans la semaine, Jakob Lindenthal, un étudiant allemand en physique en échange universitaire à Chennai, dans le sud de l’Inde, a également été contraint par les autorités de quitter le pays après avoir pris part à une manifestation et avoir comparé le texte polémique aux législations antijuives de l’Allemagne nazie, selon PTI. Des photographies sur les réseaux sociaux, reprises par les médias indiens, montrent l’étudiant brandissant notamment une pancarte sur laquelle figurait la phrase (en anglais) : «1933-1945 Nous sommes passés par là».

Un bot de la démocratie juive.

C’est ce qui passe quand les juifs s’emparent des leviers d’une nation blanche : en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire, les masses sont embrigadées pour consacrer toute leur énergie à la sémitisation de la planète.

De la Birmanie à la Chine en passant par l’Inde et la Syrie, l’Occident juif est le principal soutien du djihad global contre les puissances qui refusent de se soumettre à Yahvé.