Home / Guerre raciale / Jura : Ramzi « déçu » après avoir été reconnu coupable de viol sur une Française de 26 ans

Jura : Ramzi « déçu » après avoir été reconnu coupable de viol sur une Française de 26 ans

Leutnant
Démocratie Participative
12 février 2020

Montbéliard découvre que l’immigration du Maghreb peut être une richesse exceptionnelle.

Le Progrès :

La cour d’assises du Jura a rendu son verdict mardi après-midi dans l’affaire Baclouti.

Accusé de viol sur une femme majeure, Ramzi Baclouti a été condamné à cinq ans de prison. Le ministère public avait requis six à huit ans de prison ferme. Le trentenaire n’a pas caché sa déception lorsqu’il a appris le résultat du délibéré dans la grande salle du palais de justice de Lons-le-Saunier.

Acquitté une première fois en 2019 à Besançon, cet habitant du Doubs a été rejugé car le ministère public avait fait appel de la décision de première instance. Il a toujours contesté les faits qui ont eu lieu en juin 2014 près de Montbéliard, un soir de fête de la musique.

Du côté de la victime, âgée de 32 ans aujourd’hui, c’est un soulagement.

« Ce qui comptait pour elle, c’est que son statut de victime soit reconnue », commente Aurélie Degournay, son avocate. « Elle n’a pas menti, elle a bien été violée ce soir-là. »

Condamné à 5 ans, Ramzi devrait être libéré après deux ou trois ans de détention.