Home / Les dernières actualités / La police ukrainienne exige des listes de juifs pour lutter contre le crime organisé

La police ukrainienne exige des listes de juifs pour lutter contre le crime organisé

Le Libre Panzer
Démocratie Participative
12 mai 2020

Enfin une police qui fait son travail !

The Times of Israël :

Un groupe juif ukrainien a accusé la police nationale d’être « ouvertement antisémite » après qu’un haut gradé a demandé une liste de tous les Juifs vivant à Kolomya, dans le cadre d’une enquête criminelle.

La demande officielle présentée au chef de la communauté juive de Kolomyia date du 18 février 2020, selon une photo du document relayée dimanche sur Twitter par Eduard Dolinsky, directeur de la Commission juive ukrainienne.

« Merci de nous fournir les informations suivantes concernant la communauté juive religieuse orthodoxe de Kolomya, à savoir : la charte de l’organisation, la liste des membres de la communauté religieuse ainsi que leurs numéros de téléphone et lieux de résidence », indique la lettre.

Le courrier était signé Myhaylo Bank, un haut gradé de la police nationale chargé de lutter contre le crime organisé. La lettre ne précise pas pourquoi l’unité s’intéresse particulièrement aux Juifs de Kolomya.

Le 25 février, le chef de la communauté juive de la ville, Jacob Zalichker, a refusé de fournir ces informations, indiquant que la communauté ne répondrait qu’à un mandat de justice.

« C’est un scandale, c’est de l’antisémitisme flagrant », a dénoncé Eduard Dolinsky à la Jewish Telegraphic Agency. « C’est particulièrement dangereux lorsqu’il est question de lutter contre ce que perpétue un organe chargé de faire respecter la loi ».

Située à 350 kilomètres au sud-ouest de Kiev, l’agglomération de Kolomya abrite plusieurs centaines de Juifs.

Les juifs ne se disent pas être le peuple élu pour rien. Ils n’ont estime n’avoir de comptes à rendre à personne d’autres qu’à leurs chefs. Quand finalement les goyim se réveillent et demandent des explications, ces rats hurlent à l’antisémitisme.

Cela fait plaisir de voir que des Blancs voient clair dans le jeu des youpins internationaux.

L’Ukraine a encore des gens bien qui sont prêts à tenir aux crochus.

Commentez l’article sur EELB