Home / France / Le laquais de la finance internationale Emmanuel Macron l’affirme : « Je n’ai pas vu d’art français »

Le laquais de la finance internationale Emmanuel Macron l’affirme : « Je n’ai pas vu d’art français »

Capitaine Harlock
Démocratie Participative
22 février 2017

Après l’étape algérienne où Macron a envoyé un message pré-électoral sans ambiguïté aux bougnoules de l’Hexagone, l’intéressé s’est rendu dans le sanctuaire de la finance internationale à Londres.

Évidemment, il s’agit de demander l’appui de la City afin qu’il puisse imposer la politique déflationniste des banksters que l’horrible Merkel a imposé aux Grecs.

Macron a cru bon de dire que « l’art français » n’existait pas.

S’il s’était contenté de dire qu’il ne « voyait plus » d’art français, nous aurions pu tomber d’accord.

 

Mais il n’a pas dit « plus ». Il a bel et bien dit « pas ».

Même les socialistes les plus demeurés, notamment les profs, n’auront pas un estomac assez solide pour avaler un tel truc.

 

 

 

 

On pourrait continuer comme ça longtemps. Voici la carte des trésors culturels mondiaux :

L’Europe est le principal pôle du génie culturel et artistique du monde. L’Italie arrive logiquement en tête, mais la France est loin d’être en reste. Comme l’Allemagne ou l’Espagne.

Et avez-vous remarqué ? L’Afrique. Je veux dire : l’A-fri-que.

Et encore ont-ils du consentir à une forme de charité en leur accordant le classement d’une mosquée en bouse séchée ou quelque chose de ce genre.

Des dizaines de millions d’étrangers visiteraient donc la France chaque année sans raison. Pour les plages tropicales. Ou pour le dépaysement sans pareil que l’on éprouve à la Gare du Nord ou à la Porte de la Chapelle.

Si Macron se démène autant pour se faire l’avocat du nihilisme cosmopolite, c’est pour une raison et une seule.

Ce cafard fera tout, absolument tout ce que la banque juive exigera. C’est leur candidat, ils l’ont fait.

Même les profs de gauche les plus lessivés ont flairé le traquenard.

Je vous présente le propriétaire de BFMTV : le milliardaire et double national israélo-suisse Patrick Drahi.

Parce que la situation est gravissime pour la finance internationale, elle a décidé de prendre directement le pouvoir en France, deuxième économie d’Europe. Au programme : la mise en esclavage totale du peuple français et la constitution, sur ses arrières, d’une gigantesque armée allogène afro-islamique pour le terroriser.

L’alliance démoniaque entre la finance et le croissant.

Y aurait-il, au surplus, quelque chose qui nous aurait échappé ?