Home / Les dernières actualités / Le nouveau sigle du mouvement blanc grand-bourguignon est officiellement créé !

Le nouveau sigle du mouvement blanc grand-bourguignon est officiellement créé !

Captain Harlock
Démocratie Participative
19 Juin 2020

 

C’est avec une réelle satisfaction que nous pouvons présenter le nouveau symbole de ce grand et noble projet qu’est la République Blanche de Grande Bourgogne.

C’est l’artiste membre d’Europe Ecologie Les Bruns @Salamandre qui l’a réalisé et nous l’en remercions.

C’est un véritable coup de génie graphique, à la fois efficace, subversif et esthétique. Ce symbole est désormais celui de la résistance raciale et son projet : l’édification d’un état blanc grand-bourguignon, des Alpes de la Savoie aux Ardennes belges.

Nous devions déjà à @Salamandre de magnifiques visuels.

Ce nouveau sigle est donc celui que nous utiliserons désormais. L’objectif suivant va consister à poser les premiers jalons de la propagande autour de cette idée qu’est le séparatisme blanc et la création d’un état blanc. C’est un vaste chantier mais le fruit est mûr pour entamer ce travail.

Que cette idée ne soit pas prise au sérieux au début est un avantage car elle nous permet d’agir sans rencontrer de résistance organisée. C’est aussi un bon moyen de dépasser le stade de la démocratie avec ses cohortes de naïfs réactionnaires qui croient qu’une élection présidentielle jugulera l’apocalypse ethnique.

Un autre point doit être éclairci : nous nous adressons d’abord à tous les Blancs fuyant les villes submergées de France. Les populations vivant déjà dans les régions de la Grande Bourgogne devront être exposées à l’idée mais le sécessionnisme dont il est question n’est pas régional au sens traditionnel mais bien racial et à cet égard il concerne tous les Blancs qui veulent résister à l’invasion en se dotant d’un état blanc. Ces Blancs rescapés du cataclysme racial ont vocation à former l’avant-garde politique et social de ce mouvement.

Par définition, ceux qui veulent s’accrocher aux grandes métropoles multiraciales ne seront jamais intéressés par ce projet. Leur avis n’a donc pas d’importance.

Les différentes régions de la Grande Bourgogne attendent parfois désespérément de nouvelles familles, de nouvelles entreprises et de nouveaux investisseurs. Canaliser la venue de pionniers issus de la classe moyenne blanche vers ces régions peut amener à une convergence à long terme entre populations historiques et nouveaux venus.

Commentez l’article sur EELB