Home / Les dernières actualités / L’Empereur aryen Donald Trump ordonne à ses soldats de liquider les sous-hommes qui veulent attaquer la frontière américaine

L’Empereur aryen Donald Trump ordonne à ses soldats de liquider les sous-hommes qui veulent attaquer la frontière américaine

Captain Harlock
Démocratie Participative
02 novembre 2018

Suite à l’article paru hier sur le déploiement de 15,000 tueurs d’élite pour massacrer les cancrelats marrons qui se jettent à l’assaut de la frontière américaine, certains Démocrates Participatifs ont douté.

Je n’ai pas douté.

Donald Trump veut tuer un maximum de métèques, femmes et enfants en tête. Il veut ensuite leur couper la tête et exposer leurs crânes sur le mur de la frontière en guise de message.

LCI :

Alors que des milliers de migrants se dirigent vers les Etats-Unis, Donald Trump a tenu à les avertir : ses soldats n’hésiteront pas à faire feu s’ils reçoivent des pierres.

Donald Trump a déjà anticipé l’arrivée prochaine des « caravanes de migrants » honduriens à la frontière américano-mexicaine. Pour prêter main forte aux 2100 gardes-frontières, le président américain a ainsi annoncé le déploiement d’un contingent pouvant aller jusqu’à 15.000 soldats. Lesquels n’hésiteront pas à répondre par le feu aux éventuels projectiles lancés par les migrants, a-t-il prévenu jeudi depuis la Maison Blanche, condamnant les pierres lancées « perfidement et violemment » sur les forces de l’ordre lors du passage de la caravane du Guatemala au Mexique.

La fureur aryenne a parlé.

MASSACRE TOTAL DE SOUS-HOMMES.

Aucun chef d’état blanc occidental n’a plus parlé comme ça depuis au moins 50 ans.

Un langage de guerrier blanc déterminé à lutter pour la survie de son peuple.

« S’ils veulent lancer des pierres sur notre armée, notre armée répliquera », a promis Trump.« Je leur ai dit (aux soldats) de considérer cela (une pierre) comme un fusil. S’ils (les migrants) lancent des pierres comme ils l’ont fait envers la police et l’armée mexicaine, je dis, considérez cela comme un fusil », a-t-il ajouté. Cité par l’AFP, un porte-parole du Pentagone s’est contenté de nuancer légèrement les propos du président américain : « Nos troupes sont des professionnels entraînés qui disposent toujours du droit fondamental de légitime défense ».

Voilà comme parle un chef de l’état blanc dominant : « Ignoble sous-race de merde, si tu poses un seul pied sur mon territoire, si tu fais seulement mine de t’approcher de ma femme ou de mes femmes, j’ordonne à mes troupes de massacrer ta famille et d’éventrer toute ta tribu devant toi avant de te décapiter ».

Et vous savez quoi ?

Les juifs qui ont lancé cette masse de sous-hommes à l’assaut de la frontière vont bien évidemment faire ce que font les sémites : tester.

Je veux que les AR-15 de l’US Army deviennent rouges à force de cracher du plomb dans les têtes de ces bêtes sauvages.

Et ensuite, une victoire écrasante aux élections de mi-mandat ce mois-ci, faisant mentir toute la presse juive et les partis juifs qui proclament, depuis des décennies, que baisser les yeux devant eux est le seul moyen de gagner.