Home / Les dernières actualités / Les gonzesses des hôpitaux publics comptent bien vous faire payer ad vitam aeternam leur déification par le Système

Les gonzesses des hôpitaux publics comptent bien vous faire payer ad vitam aeternam leur déification par le Système

Captain Harlock
Démocratie Participative
31 Mars 2020

 

Nous atteignons des sommets de délire collectif sous l’effet de la mobilisation totale des médias pour alimenter la panique à propos de cette grosse grippe qu’est le Coronavirus.

Et dans cette opération d’intoxication de l’opinion de grande ampleur, les poufs qui passent la serpillière ou remplissent les carafes d’eau dans les hôpitaux publics comptent bien capitaliser à outrance sur le discours officiel du « salut par les femmes ».

La moindre gonzesse vêtue d’une blouse blanche est désormais convaincue d’avoir sauvé le monde.

Parce que les médias juifs les en ont convaincu à coups de reportage grotesques sur fond de musique angoissante.

Les superlatifs sont chaque semaine plus ronflants.

Les gonzesses vont « à la guerre ».

Tout ça devient tellement fatiguant.

Ce délire est en plus alimenté par les millions d’ahuris qui applaudissent dans le vide tous les soirs depuis leurs clapiers, sous la garde du régime.

Je l’ai déjà dit, nous sommes entrés dans un univers parallèle et il n’y aura pas de retour en arrière. Dans cet univers bizarre, les femmes sont présentées comme essentielles au fonctionnement de la société.

Ce qui est vraiment un concept étrange.

Reproduction mise à part, le monde fonctionnerait beaucoup mieux s’il était exclusivement géré par des hommes.

Imaginez si subitement demain les hommes disparaissaient et que seules les femmes devaient gérer le fonctionnement de la planète. Les réacteurs des centrales nucléaires entreraient en fusion, l’internet cesserait de fonctionner, les incendies seraient incontrôlables, les canalisations du système de distribution d’eau tomberait en ruines, les poids lourds ne rouleraient plus.

Ce serait, au sens strict, le chaos total.

Mais actuellement, dans notre nouvel univers parallèle, les gens pensent le contraire. Parce que les médias juifs le leur disent et que les gens croient en général ce que leur disent les médias juifs.

C’est un problème

Faire croire à une gonzesse que vous lui devez tout est une très mauvaise idée. Pour des tas de raisons.

Le fonctionnement d’une femme est assez simple : une fois l’attention des hommes obtenue, elle fait monter les enchères.

J’aime mieux vous dire que pour 1 infirmière réelle, 999 autres infirmières imaginaires se sont déjà arrogées les mêmes exigences.

Là, en ayant l’impression de nous sauver de Tchernobyl, elles songent déjà aux sommes colossales d’argent et d’avantages qu’elles vont exiger pour avoir sauvé quelques milliers de vieillards.

Car c’est de ça qu’il s’agit, sauver quelques milliers de vieillards malades.

J’ajoute que s’il ne s’agissait que d’argent, ce serait encore supportable nerveusement. Mais le pire n’est pas là, le pire c’est l’attitude absolument atroce de ces gonzesses à l’égo surgonflé par le jeu vidéo collectif dans lequel nous sommes immergés.

Le plus tôt nous dénoncerons cette arnaque de la « pandémie du siècle » qui tue une poignée de vieillards cacochymes, moins salée sera la note présentée par les féministes.