Home / France / L’héroïque martyr français Adama Cissé triomphe dans les médias après avoir été interdit de sieste par une entreprise blanche esclavagiste

L’héroïque martyr français Adama Cissé triomphe dans les médias après avoir été interdit de sieste par une entreprise blanche esclavagiste

Captain Harlock
Démocratie Participative
15 janvier 2020

 

Après Mamadou Gassama, le Spiderman africain, la France diversifiée a un nouveau héros, persécuté par les Blancs haineux pour avoir refusé de travailler au travail.

Adama Cissé.

L’émoi est immense : forcer un cafre indolent à travailler nous rappelle les heures les plus sombres de l’esclavage.

Ce martyr, qui passe par l’enfer de la CAF et du Pôle Emploi, est accueilli en véritable saint par tous les médias français.

En 2020, si vous voulez être élevé au rang de martyr des conditions du travail, vous devez correspondre à ce profil :

Rien de moins.

En revanche, si vous suez 60 heures par semaine pour 1,400 euros par mois et que votre faciès est désespérément blanc, passez votre chemin de privilégié.

Et estimez-vous heureux de payer des impôts.

Quoi qu’il en soit, les Français se mobilisent sur Twitter pour s’assurer que les nouveaux standards professionnels soient rigoureusement alignés sur ceux du Sénégal et de l’Algérie.

Madame Cohen tempête :

Rachid, fonctionnaire, est également furieux :

Madjid, islamiste bien connu de Saint-Denis, n’en croit pas ses yeux :

Ce défi lancé aux Français ne pouvait provenir que des éternels fascistes qui pourrissent la vie des honnêtes gens : les Blancs.

La traque est donc lancée pour dénoncer ceux qui persécutent les Français qui travaillent en dormant.

Car les Français se sentent extrêmement concernés – voire ciblés – par cette atteinte au droit du travail que constitue l’interdiction de ronquer en pleine rue, pieds nus.

Fort heureusement, les maghrébins de la municipalité de Paris n’ont pas mis longtemps à réparer l’offense.

Les coordonnées de l’esclavagiste sont diffusées tandis qu’Adama Cissé est longuement interrogé par Cyril Hanouna.

C’est bien.

Ces sales Gaulois doivent apprendre à respecter la culture française.

Si des racistes n’aiment pas que les Français dorment dans la rue pendant leur boulot, la porte est grande ouverte.

La France tu l’aimes ou tu la quittes

Cette ignoble Blonde peut donc faire ses valises.

De toute façon, la diversité républicaine doit déjà la menacer de mort au téléphone.

Permettez-moi de traduire le sentiment général : Adama Cissé doit non seulement être réembauché sans tarder par l’entreprise xénophobe qui l’a abusivement licencié pour s’être paisiblement endormi en pleine rue, mais ce pionnier du nouveau syndicalisme africain doit également recevoir la Médaille du Travail.

Des mains d’Emmanuel Macron, à l’Elysée.

L’entreprise mise sous pression ne fera pas de difficultés et un entretien aura bientôt lieu. Des excuses seront présentées et Adama, comme tous ses collègues du Mali, du Congo ou de Côte d’Ivoire, pourront enfin faire la sieste l’après-midi.

Sans parler de tous les musulmans qui souffrent pendant le ramadan.

Les fonctionnaires et autres cégétistes ont trouvé là des alliés de poids dans leur lutte pour la semaine des 8 heures.

En revanche, le patronat qui pensait que l’immigration africaine lui permettrait d’extorquer d’énormes volumes d’heures de travail pour une bouchée de pain sera bien obligé de constater qu’il n’en est rien.

Bien au contraire, la productivité française sera inexorablement indexée sur l’évolution démographique du pays, une véritable victoire pour la cause des travailleurs.

Il va sans dire que cela ne concerne pas les Blancs qui devront compenser le différentiel du coût de la production au titre des compensations post-coloniales, tout particulièrement auprès des victimes de l’esclavage du Mali. Par l’impôt, les taxes et la hausse des prix.

En plus de l’opération Barkhane, j’entends.

En 2020, la France est plus que jamais la Terre Promise de l’homme noir et c’est une excellente nouvelle.