Home / Dégénérescence / Malte : une Instapouf chute du 4ème étage en prenant un selfie depuis son balcon

Malte : une Instapouf chute du 4ème étage en prenant un selfie depuis son balcon

Captain Harlock
Démocratie Participative
20 Mai 2020

« 15 ans ». Lol

Je suis devenu un adepte d’une réforme de plus en plus urgente : l’abolition des réseaux sociaux.

Pour les femmes.

Je ne suis pas ironique.

The Times of Malta :

Des amis et des étrangers ont été choqués par la mort de Julia Marra, qui est décédée tragiquement après être tombée d’un balcon mardi.

La jeune fille de 15 ans, qui vit à San Ġwann, est tombée de quatre étages d’un appartement de Sliema tard dans la journée de mardi.

Les ambulanciers se sont précipités sur les lieux, mais la mort de l’adolescente a été prononcée sur place.

Sur cette photo, cette nana a 13 ans.

Je sais ce que vous vous demandez : comment une gamine de 13 ans peut avoir une poitrine aussi volumineuse à cet âge ? La réponse est simple : c’est un mécanisme biologique que l’on retrouve typiquement chez les gamines sans père. Comme elles n’ont pour ainsi dire pas de protection, la nature accélère la maturation sexuelle pour qu’elle puisse trouver un pourvoyeur très rapidement.

Vu la banalisation du divorce et des familles décomposées, nous vivons à une époque où des gamines de 13 ans peuvent s’habiller comme des poufiasses pour allumer sur Instagram des types ayant le double ou le triple de leur âge pour récolter des shekels. Cela inclut un nombre énorme de créatures marron de confession musulmane.

N’allez pas imaginer que l’attention de ces milliers de crevards orientaux ou nègres les laissent de marbre.

En recherche constante d’attention, le nez vissé en permanence sur leur smartphone, leur nombre de likes les transforme très vite en garce accomplie.

Aucun mec de leur âge ne peut plus les intéresser. Des gars de 30 ou 40 ans peuvent leur offrir tout ce qu’elles veulent : sorties, cash, drogue, bagnoles, cadeaux.

Seulement, cette fois-ci, ça a été le selfie de trop.

Le suicide est écarté et les autorités parlent pudiquement d’un « accident ». Ce qui laisse seulement deux possibilités : soit cette gamine était ivre ce mardi soir et déconnait sur son balcon, soit elle essayait de prendre un selfie assise sur le rebord du balcon avant de perdre l’équilibre et de tomber de 4 étages sur du béton armé.

Dans les deux cas, c’est ce qui arrive à une nana sans père digne de ce nom.

Les femmes sont des dangers publics pour elles-mêmes. Tous les mecs l’ont constaté : les femmes se mettent dans des situations dangereuses avec une facilité déconcertante. Ce n’est pas un dysfonctionnement : après des millions d’années d’évolution, les femmes sont conçues pour être au foyer sous la protection des hommes.

Laissez une femme sans surveillance revient à laisser des poules sans surveillance.

Si vous avez des gamines, vous devez impérativement leur interdire de posséder un smartphone avant 18 ans. Vous devez réguler drastiquement l’accès aux écrans comme au net. Sinon, cette société judéo-libérale bousillera leur psychisme en moins d’un an, une fois la puberté atteinte.

Commentez l’article sur EELB