Home / Guerre raciale / Metz : un déséquilibré du Califat essaie de planter une fliquette en criant « Allah Akbar »

Metz : un déséquilibré du Califat essaie de planter une fliquette en criant « Allah Akbar »

Leutnant
Démocratie Participative
06 janvier 2020

كافر قذر سوف تموت

RTL :

Deux jours après l’attaque meurtrière de Villejuif (Val-de-Marne), un homme fiché S pour radicalisation et connu pour des troubles psychologiques a été blessé dimanche 5 janvier à Metz par des policiers qui ont tiré sur lui alors qu’il les menaçait d’un couteau en criant « Allah Akbar ».

« Il est blessé, son pronostic vital n’est pas engagé », a indiqué une source policière, précisant que l’équipe de policiers avait « été menacée » en arrivant sur place et avait dû faire usage d’une arme pour le neutraliser en le blessant à la cuisse.

L’individu était notamment connu par les services de la DGSI pour sa proximité avec la mouvance salafiste. Il est très difficile de repérer les personnes radicalisées et atteintes de troubles psychologiques. Leurs actions sont également difficiles à prévoir. Ce type d’affaires met également en lumière le manque de moyens des hôpitaux psychiatriques pour traiter ce genre de profils.

جزاكم الله الشهيد على تضحيته