Home / France / Nous sommes officiellement entrés dans la grande dépression du 21ème siècle reconnaît Bruno Le Maire

Nous sommes officiellement entrés dans la grande dépression du 21ème siècle reconnaît Bruno Le Maire

Captain Harlock
Démocratie Participative
24 Mars 2020

Les juifs qui contrôlent le ministère de la Santé ont réussi l’exploit de plonger la France dans la pire dépression économique de son histoire.

Après avoir liquidé le stock de masques stratégique et décréter le confinement total, faute de tests, l’économie française a été mise à l’arrêt complet. Elle se décompose désormais à vue d’oeil.

La panique au sein du gouvernement est visible. Didier Guillaume, le ministre de l’Agriculture, en est réduit à supplier les volontaires d’aller aider les paysans dans leurs récoltes qui menacent de pourrir sur place.

Cet appel a lieu alors que le confinement a été encore durci hier par Edouard Philippe.

C’est l’anarchie.

Les différents ministères lancent leurs propres consignes en fonction de la pression des différents secteurs d’activité qu’ils sont censés superviser. Je parle là de professionnels qui risquent de tout perdre d’ici quelques semaines.

Ce qui signifie qu’aucun de ces ministres n’est plus en sécurité.

Tout particulièrement Buzyn mais pas qu’elle.

Du coup, ce confinement est en train de devenir la seule arme du gouvernement pour empêcher une révolution. Si la destruction économique à grande échelle se poursuit – ce qui est probable – l’explosion de colère sera énorme quand les gens seront libres de sortir de chez eux.

Je n’exclus pas des débordements d’une violence inouïe dans les rues de France.

Ce sera bien pire que 1929

Le mot dépression est enfin assumé par Bruno Le Maire, le ministre de l’Economie de Macron.

En réalité, c’est bien plus grave.

Pour le prochain trimestre, les anticipations US évoluent entre -14% pour les plus optimistes de JP Morgan à -50% pour le directeur de la banque fédérale du Missouri. Le consensus se forge autour de 25%.

Il avait fallu trois ans pour que le PIB américain ne chute de 25% après le déclenchement de la crise financière de 1929. Aujourd’hui, cette réduction devrait être atteinte sur la période de mars à juin, aux USA comme en Europe.

Le trimestre suivant s’inscrira dans la même dynamique.

Ne vous méprenez pas : c’est très, très, très mauvais. Seule la psychose liée au virus empêche les gens de mesurer ce qui se passe actuellement.

En France, la situation est probablement pire en raison des problèmes structurels du pays que sont chômage perpétuel, fiscalité massive, paralysie bureaucratique. Sans parler des millions d’assistés que sont les nègres et les maghrébins de banlieue.

Il n’y aura pas de congés-payés ou peu, les professeurs ne seront pas en vacances et les touristes seront de toute évidence bien moins nombreux. C’est une convergence fatale pour le secteur de l’hôtellerie-restauration et les services qui comptent sur la période estivale pour faire leurs chiffres.

Même si tout redémarre dans un mois, le désordre sera général et la haine contre le gouvernement atteindra des sommets.

Le pays sera ingouvernable.

Tout ce que nous savions être défaillant est en train d’imploser. Macron libère des milliers de prisonniers afro-maghrébins actuellement insurgés dans les prisons.

Je ne suis pas mécontent d’avoir appelé nos lecteurs qui le pouvaient à fuir les grandes villes avant que le bouclage ne soit total.

Si vous lisez l’anglais, je vous recommande de consulter le blog de Ferfal. Cet Argentin a traversé à l’effondrement économique de l’Argentine et a dû découvrir comment survivre quand tout s’effondre à la vitesse de l’éclair.

Lisez-le. Il a aussi une chaîne YouTube où il détaille ce qu’il faut faire en ce moment sur la base de son expérience.