Home / Les dernières actualités / Poutine fait passer une loi pour naturaliser jusqu’à 10 millions de migrants d’Asie Centrale

Poutine fait passer une loi pour naturaliser jusqu’à 10 millions de migrants d’Asie Centrale

Captain Harlock
Démocratie Participative
29 Avril 2020

Le gopnik éternel va encore se faire niquer par les juifs

Il est temps de faire entrer pleinement la Russie dans le 21ème siècle, inchallah.

The Moscow Times :

Les parlementaires russes des deux chambres du Parlement ont adopté vendredi une loi autorisant la double nationalité russe pour les étrangers, l’envoyant au bureau du président Vladimir Poutine moins de deux semaines après l’avoir introduite.

Les législateurs ont qualifié de « révolutionnaires » les amendements à la loi sur la citoyenneté russe, qui, entre autres, suppriment l’obligation de renoncer à sa citoyenneté existante. Leurs auteurs s’attendent à ce que jusqu’à 10 millions de personnes, principalement issues des populations russophones des anciennes républiques soviétiques, obtiennent des passeports russes alors que le pays tente de résoudre sa crise démographique.

Je suis convaincu du succès de ce plan ambitieux.

Ces asiates adorateurs d’Allah vont parfaitement s’assimiler aux Slaves, pour peu que le racisme et la xénophobie soient radicalement combattus par le gouvernement russe au nom de la lutte antinazie.

Avec 10 millions, ça va marcher.

Le projet de loi assouplissant les règles de citoyenneté actuelles a été adopté à l’unanimité par la Douma d’Etat lors d’une rare session, vendredi, par un vote de 302-0. La Douma se réunit généralement entre le mardi et le jeudi.

Le Conseil de la Fédération de Russie, qui se réunit traditionnellement une fois par semaine le mercredi, a adopté le projet de loi peu après.

Les deux votes ont eu lieu dans les 10 jours qui ont suivi la soumission de la législation par le gouvernement russe pour examen.

Le projet de loi russe sur la double nationalité deviendra une loi 90 jours après que Poutine l’aura signé et que le journal officiel russe l’aura publié.

Le projet de loi exempte également les conjoints et les enfants de ressortissants russes de l’obligation de résidence continue de cinq ans pour devenir un Russe naturalisé.

Les lignes directrices de la politique migratoire de Poutine pour 2019-2025 stipulent qu’il doit y avoir des conditions claires et simples pour l’acquisition de la citoyenneté russe. L’année dernière, il a élargi la liste des personnes pouvant bénéficier d’un passeport accéléré pour y inclure les résidents de l’Ukraine orientale sous contrôle séparatiste.

Cette fois-ci, Poutine élargit franchement plus. Il existe déjà une loi facilitant la naturalisation des Russes ethniques établis dans les ex-républiques soviétiques. Cette nouvelle loi vise donc bien les immenses masses islamo-asiatiques qui campent aux abords du pays et a pour objectif de remplacer les Slaves.

C’est d’ailleurs déjà le cas dans beaucoup de grandes villes russes où ces créatures s’entassent avec la complicité des autorités.

Poutine doit estimer que bougnouliser les villes de Russie est indispensable à la prospérité du pays. Ou du moins, les oligarques qui contrôlent l’économie du pays estiment que c’est indispensable pour leur prospérité.

D’ailleurs on compte un nombre sidérant de juifs parmi ces oligarques.

Il y a une continuité. Le gouvernement russe essaie sincèrement de mettre à l’aise ces nouveaux Russes. Aussi surprenant que cela paraisse, les prières de rue françaises sont d’une taille ridicule comparativement à ce que l’on peut trouver en Russie.

L’invasion de culs noirs ne va donc pas ralentir, bien au contraire. Mais ce sera une opportunité unique de découvrir la richesse du monde islamo-mongol comme aux meilleurs temps de l’URSS judéo-staliniste.

De toute façon, les Russes n’auront pas vraiment leur mot à dire. Le dernier d’entre eux qui a mis au jour une fosse commune où gisaient des victimes des criminels bolcheviques a été jeté au goulag.

Commentez l’article sur EELB