Home / France / Rouen : les goyim agonisent sous la pluie radioactive, parasitant la mort du Grand Jacques Chirac

Rouen : les goyim agonisent sous la pluie radioactive, parasitant la mort du Grand Jacques Chirac

Captain Harlock
Démocratie Participative
27 septembre 2019

Pendant que les Français sont invités à pleurer la disparition du plus grand président de l’Histoire de France (au moins), depuis 24 heures les goyim de Rouen refusent d’agoniser en silence sous les fumées toxiques.

C’est d’autant plus culotté que ce n’est pas si grave, à première vue.

Je fais confiance aux autorités pour faire toute la lumière sur la situation.

Comme lors de la crise de Tchernobyl.

Tout va bien.

Une pluie noire et huileuse qui colle à la peau, une gorge en feu : pas de doute, l’automne est là.

La presse indépendante résume la chose :

Un peu toxique mais pas trop.

Moyennement toxique.

Enfin, voilà.

Je suis triste.

Nous avons perdu Jacques Chirac, le plus grand chef d’état depuis Clovis et ces crapules de Rouen cherchent à troubler le recueillement.

L’ingratitude, la marque du goy.