Home / Dégénérescence / « Le violeur c’est toi » : sur le modèle des camps d’entraînement djihadistes, les gouines se forment à la guerre sexuelle totale contre les hommes blancs

« Le violeur c’est toi » : sur le modèle des camps d’entraînement djihadistes, les gouines se forment à la guerre sexuelle totale contre les hommes blancs

Captain Harlock
Démocratie Participative
04 Mars 2020

 

Ce truc est stupéfiant.

Je connaissais le principe des camps d’entrainement djihadistes mais là, c’est d’un tout autre niveau.

Les camps djihadistes sont bien moins malaisants que ça.

Les djihadistes ont l’air moins dingues que ces femelles.

En tout cas, tout ça est très homogène.

Ca pourrait même avoir l’air d’un rassemblement fasciste s’il ne s’agissait pas de lever des milices de gouines freudo-communistes.

Ces traînées doivent en avoir assez de ne pas encore avoir été violées par des bandes de nègres.

Dans une république fondamentaliste LGBT, le viol de Blanches par des nègres est normalement garanti par la constitution.

C’est sûrement un genre de protestation syndicale de gouines en mal de chibre sidaïque gabonais.

Quoi qu’il en soit, ces groupes de féministes radicalisées nous ramènent à notre programme de base : la Charia Blanche.