Home / Les dernières actualités / Ukraine : le rat juif à la tête du pays décrète jours fériés les fêtes djihadistes de l’Aïd al-Fitr et de l’Aïd-al-Adha

Ukraine : le rat juif à la tête du pays décrète jours fériés les fêtes djihadistes de l’Aïd al-Fitr et de l’Aïd-al-Adha

Le Libre Panzer
Démocratie Participative
22 mai 2020

Volodomyr Zelensky se concertant avec Bernard Henri Lévy pour abattre la race blanche en Ukraine

Après avoir introduit le premier député africain de l’histoire de l’Ukraine au parlement ukrainien, le président (((Volodomyr Zelensky))) a décidé d’aider ses frères sémites musulmans à  islamiser le pays. Une tradition juive depuis la conquête de l’Espagne par les musulmans.

L’Observateur du Monde et de l’Afrique :

Les deux fêtes principales de l’Islam, l’Aïd al-Adha et l’Aïd al-Fitr, deviendront des jours fériés officiels en Ukraine, a annoncé le 18 mai le président Volodymyr Zelensky, lors de la Journée du souvenir des victimes du génocide des Tatars de Crimée.

En 2017, l’Ukraine a fait du Noël occidental (catholique) un jour férié en plus du Noël orthodoxe. Les fêtes religieuses juives et musulmanes n’étaient pas encore célébrées comme des fêtes d’État. Le 18 mai, les deux fêtes religieuses les plus suivies par les musulmans sont devenues des jours fériés. « Je voudrais que chacun se sente comme un citoyen à part entière, sans oublier l’histoire et les traditions de son propre peuple. Nous voulons vous soutenir non seulement en paroles, mais en actions, au niveau législatif », a déclaré le président ukrainien Volodymyr Zelensky aux représentants du peuple tatare de Crimée lors d’une réunion où il a annoncé la nouvelle.

Peuple autochtone de la péninsule de Crimée en Ukraine, les Tatars sont à majorité musulmane. Longtemps chassés puis déportés en Asie centrale par le régime soviétique en 1944, de nombreux Tatars ont commencé à retourner dans leur pays d’origine pendant l’ère de la Perestroïka, alors que l’Union soviétique devenait plus ouverte.

Cependant, après l’occupation de la Crimée par la Russie en 2014, des milliers ont dû de nouveau fuir leur domicile en raison de leur soutien à la souveraineté de l’Ukraine.

Aujourd’hui, près de 300.000 Tatars de Crimée en Ukraine représentent la moitié de la communauté musulmane du pays, estimée à 600.000 personnes.

Entre l’Aïd et la Gay Pride, l’Ukraine colonisée par les juifs est sur la voie de (((l’occidentalisation))).

Commentez l’article sur EELB