Home / France / Un tiers de la planète paralysé (Mise à Jour permanente)

Un tiers de la planète paralysé (Mise à Jour permanente)

Captain Harlock
Démocratie Participative
14 Mars 2020

MAJ 12 (25 mars)

Les transports à Paris vont totalement cesser pendant le mois d’avril.

Le monde occidental et l’Inde sont à l’arrêt.

Dépression économique annoncée même si encore minorée par Edouard Philippe.

Canicule 2003 le retour mais en beaucoup moins létal. La canicule a fait 30,000 morts cette année-là dans l’indifférence générale.

MAJ 11 (23 mars)

Les éborgneurs ont des soucis de santé.

///

238 personnels médicaux sont contaminés à Strasbourg.

Près d’un milliard de personnes sont confinées à divers degrés.

Le nombre de morts continue de progresser en Espagne.

MAJ 10 (22 mars)

En ce 6ème jour de confinement, les mesures de salut public du gouvernement s’enchaîne pour la sécurité des Français.

Il va vider les taules.

Violeurs des Antilles ou d’Algérie, braqueurs tunisiens, assassins du Maroc ou de Gambie : l’avant-garde de la République sera bientôt dehors. Et n’en doutez pas, son premier soucis sera de respecter le confinement.

MAJ 9 (21 mars)

Bonne nouvelle !

Nous sauvons l’Afrique à coups de milliards.

La lutte contre le coronavirus bien comprise en France.

///

Toujours à la rubrique « Notre confinement a du talent », les centres de rétention pour migrants clandestins.

Les juges rouges les vident sur tout le territoire, facilitant ainsi la diffusion éclair du virus par des porteurs par définition hors confinement.

Le Monde :

« On va s’apercevoir qu’on peut vivre sans politique de lutte contre l’immigration irrégulière. » Dans la bouche d’un cadre du ministère de l’intérieur, la remarque a de quoi faire sourire. Depuis plusieurs jours, les centres de rétention administrative (CRA) se vident un à un. D’après les données de plusieurs associations, jeudi 19 mars au soir, environ 360 personnes en situation irrégulière se trouvaient encore enfermées, soit trois fois moins que la veille, alors que la capacité de rétention avoisine les 1 500 places sur le territoire, réparties sur une vingtaine d’établissements.

Le plus grand de France, au Mesnil-Amelot (Seine-et-Marne), était par exemple à moitié vide avec moins de 120 personnes retenues jeudi soir, tandis qu’elles étaient au nombre de neuf dans le CRA de Coquelles (Pas-de-Calais), sept à Bordeaux et deux à Metz. Certains établissements ont même fermé cette semaine, parmi lesquels ceux d’Hendaye (Pyrénées-Atlantiques), de Geispolsheim (Bas-Rhin) ou de Guadeloupe. « Dans un mois ou deux, ils seront tous vides », prédit le cadre de la police.

Sollicité, le ministère de l’intérieur n’a pas donné suite, mais la principale explication à ce phénomène tient aux décisions de remise en liberté prises par les juges des libertés et de la détention, amenés à se prononcer sur les prolongations de placements.

Dans une ordonnance du 17 mars, le juge des libertés et de la détention de Lille a ainsi libéré un Colombien en invoquant les risques de contamination liés aux conditions « de promiscuité et d’enfermement » dans le CRA et une perspective d’éloignement « des plus hypothétiques » en raison de la fermeture progressive des frontières. Un arrêt du même jour de la cour d’appel de Rouen a ordonné la remise en liberté d’un Egyptien, invoquant là encore le « danger » au sein du CRA − « repas pris en commun, chambres à six lits, pas de produits d’hygiène jetables, personnels non protégés » − et le fait qu’« il n’existe pas de perspectives d’éloignement ».

Le peu de clandestins qui était arrêté est désormais dehors, libre de contaminer autant d’enfants et de vieillards français que possible.

En cas de guerre, les juges rouges videraient toutes les prisons pour semer le chaos.

///

Le confinement, c’est du sérieux.

///

Joyeux printemps.

Pour commencer la journée, une première annonce : le seul médicament susceptible d’aider à traiter le Coronavirus a été pillé. Par qui on sait.

C’est du niveau de l’Afrique du Sud à ce stade.

MAJ 8 (20 mars) 

///

Le confinement est une bataille perdue dans de nombreux repaires allogènes d’IDF.

La police reconnaît que c’est mission impossible.

///

L’Algérie laisse ses poubelles chez nous.

///

L’extension du confinement à six semaines semble se confirmer.

Ce qui est confirmé par la négresse analphabète Sibeth Ndiaye, porte-parole du gouvernement français (donc de la France).

MAJ 7 (19 mars)

Nouveau bilan en Italie.

///

Le confinement serait étendu de six semaines. Macron a l’air énervé à propos du m’enfoutisme des bobos et des maghrébins.

L’économie française commence déjà à entrer en crise.

Des consignes contradictoires sont données. Le ministère des Finances, qui voit l’effondrement de la bourse et anticipe une énorme récession, essaie de court-circuiter le confinement en appelant les entreprises à reprendre la production.

Cette stratégie de « confinement » est déjà en train de s’effondrer après seulement 3 jours. Quel est l’intérêt de confiner les gens chez soi si c’est pour leur dire d’aller travailler dans des usines, des ateliers, des bureaux ?

C’est absurde.

Ces politiciens n’ont aucune idée de ce qu’ils font.

En même temps, nous sommes devenus un pays en voie de développement. Il suffit de comparer aux états d’Asie.

Le secteur de l’hôtellerie-restauration va être ravagé tout comme leurs fournisseurs. Le tourisme est à l’arrêt et avec lui l’entrée massive de devises étrangères. La bourse de Paris a perdu 40% de sa valeur en une semaine et les 750 milliards de la BCE n’ont aucun effet.

Cette fois-ci, c’est du sérieux.

///

Au plan économique, le gouvernement a les réponses adéquates. Le juif Darmanin est grand prince : il offre quoi payer du mousseux pour le pot de départ des futurs licenciés.

MAJ 6 (18 mars)

Pour ajouter du piment à la situation, les juges rouges font libérer en masse les clandestins en vidant les centres de rétention.

///

Des nouvelles d’Italie où le nombre de morts a battu les records précédents : 475 personnes décédées.

Pendant ce temps, à Paris.

///

Le Coronavirus troublait profondément Marine Le Pen : il lui était en effet impossible de parler de sa base électorale.

C’est chose réparée. Marine Le Pen exige de l’argent pour les nègres musulmans des Comores, mulâtres indolents des Antilles et autres kanaks cannibales de Calédonie.

Au Remplacement National, le patriotisme café-au-lait avec votre argent, c’est du sérieux.

///

Le confinement suprémaciste n’est pas vraiment hermétique dans les quartiers ethniques.

« Nique ta mère ! »

///

Le civisme des Fronçais est exemplaire.

///

Une guenon se rebelle contre le confinement suprémaciste.

Une autre guenon explique aux flics qu’elle foutra leur « papier par la fenêtre ».

///

Aujourd’hui, deuxième jour de confinement, tout est normal.

Les Blancs sont chez eux et les arabes dehors.

MAJ 5 (17 mars)

Après cette première journée de confinement, une juste récompense pour les dealers, meurtriers et violeurs d’Afrique.

Il ne faudrait pas qu’ils tombent malades.

Les médecins et infirmiers attendront.

///

Pas de confinement pour les dealers arabes.

///

Les juifs : « responsables, mais pas coupables ».

L’Affaire du Sang Contaminé bis.

///

La concorde nationale est mise sous tension au Gabon.

///

Une mutinerie interculturelle a eu lieu dans le centre pénitentiaire de Grasse où le confinement est particulièrement impopulaire.

///

Ambiance ethnique au Kremlin-Bicêtre.

Et à Viry-Châtillon.

///

Les nouveaux Français ne sont pas d’accord avec le confinement et deviennent particulièrement véhéments lorsque la police commence à mettre des amendes.

Cette magnifique guenon exprime toute sa colère de Française indignée.

Le clou du spectacle :

La police française découvre, après 50 ans d’immigration de masse, que les nègres sont des demeurés congénitaux.

Toujours rubrique civisme en milieu ethniquement diversifié, les attaques de voitures d’infirmières pour voler les masques.

Et le pillage des réserves d’Auchan.

Par Allah, la plus belle des communautés fait preuve d’abnégation.

///

« Mais où sont les masques ? »

Revendus au marché noir par les arabes.

///

Un notable est mort en Corse du virus. Comme souvent, il était âgé et déjà très malade.

///

Aujourd’hui, les priorités de la République Française sont clarifiées.

Après les frontières ouvertes et les élections maintenues, les Français sont invités à prendre leur mal en patience pour permettre aux gens vraiment importants de régler leurs soucis administratifs.

 

MAJ 4 (16 mars)

L’armée converge vers la capitale.

OUI OUI OUI !

Ce porc enjuivé d’Estrosi a été à son tour atteint par l’arme miracle que nous a conféré Adolf Hitler depuis son Paradis.

Pendant ce temps-là, un autre phénomène se répand : les raids sur les grandes surfaces. Il semble que des hordes de maghrébins et de nègres s’organisent pour tout dévaliser.

La panique s’est emparée de la capitale que les habitants fuient apparemment en masse.

///

J’espère que ceux d’entre vous qui le pouvaient ont fui Paris et les autres grandes villes françaises parce que les semaines qui viennent risquent d’être désagréables au milieu des zombies du vivre ensemble.

Vous avez encore jusqu’à ce soir pour quitter les grandes métropoles si vous en avez les moyens. Après, il est très probable que le bouclage intervienne et qu’il devienne très difficile d’en sortir. Notamment en IDF.

Les aéroports commencent à fermer.

Macron doit prendre à nouveau la parole pour annoncer l’interdiction de sortir de chez soi, sauf cas urgent. Du moins en théorie. L’application réelle est impossible d’un pays tiers-mondisé comme la France.

Sinon, le coût du bouclage total et de l’arrêt d’une partie importante des services va se traduire par un gouffre financier.

Les taux d’intérêts ne vont pas rester très longtemps à 1 ou 2%.

///

Aujourd’hui lundi, le crash économique et financier se confirme. Air France va pour ainsi arrêter d’opérer pendant plusieurs mois avec les conséquences financières que cela implique pour l’entreprise.

L’UE annonce déjà que nous allons entrer en récession. C’est la version soft, la dépression est plus que probable avec l’implosion des dettes souveraines européennes.

Les bourses européennes sont à la ramasse.

Sinon, la France n’est plus en Europe mais en Afrique. Des comportements dignes de l’Algérie sont devenus la norme dans un nombre incalculable de grandes surfaces. Le patron de Super U vient de l’apprendre à ses dépends.

MAJ 3 (15 mars)

Se laver les mains ne suffira pas, en fin de compte.

Les gens ont la mémoire courte.

Ceci dit, ce sont les nouvelles « prévisions » apocalyptiques d’un gouvernement incompétent. A ce jour, ce virus n’a pas tué ni même contaminé plus que la grippe saisonnière dans aucun des états touchés.

MAJ 2

Faites des réserves d’alcool. Les semaines qui viennent vont être longues.

Le crash économique se précise.

En outre, ce sont des centaines de milliers de personnes contaminées qui vont et viennent en France. L’ampleur de l’épidémie a été très largement occultée par le gouvernement.

Plus exactement, le juif Salomon continue de dissimuler l’ampleur de l’épidémie.

Ces empoisonneurs de puits.

Une mise-à jour de la situation.

Une seconde ministre de Macron a été testée positive.

Les arabes mettent les Français à la porte sans autre forme de procès. Hélas l’inverse n’est pas vrai.

Sinon, les prisons françaises et leur population exotique sont déjà touchées.

Ce qui pourrait nous donner une évolution à l’italienne mais avec des djihadistes, spécialité française oblige.

Le gouvernement français a pour ainsi dire abandonné l’idée de contenir le virus.

Contrairement aux états asiatiques qui testent massivement leurs populations, les tests ne sont plus réalisés que dans des cas très limités. Les personnes infectées sont donc massivement sous-estimées par l’Etat et elles déambulent dans les rues.

L’interdiction des rassemblements de plus de 100 personnes ne pouvant fonctionner que dans un état civilisé, cette mesure devait fatalement finir en farce dans un pays négrifié où les antifas ont carte blanche pour agir.

La lie anarcho-communiste manifeste un peu partout.

Le confinement à la française :

Et demain, les élections municipales accéléreront énormément la diffusion du virus.