Home / Vidéos / Varg : « La solution » serait la disparition des Blancs (« peut-être »)

Varg : « La solution » serait la disparition des Blancs (« peut-être »)

Capitaine Harlock
Démocratie Participative
24 février 2014

Varg Vikernes, dans sa dernière vidéo, pousse radicalement à droite. Tellement d’ailleurs que cela ressemble à une jonction avec la gauche. En résumé (très court) : les Blancs détruisent le monde avec leur technologie – étant entendu que seuls les Blancs usent de la technologie mentionnée – il est donc logique qu’ils disparaissent. Remplacés par des nègres.

C’est la réponse de mère nature.

L’argument de Varg repose sur l’idée que les nègres sont inoffensifs parce qu’idiots. On serait tenté de faire observer que si les nègres pullulent, c’est en effet à cause de la science blanche et que cette science revient nous hanter. L’argument de Varg n’est pas totalement infondé : si l’homme blanc maîtrisait davantage sa force, ou disons s’il évitait d’avoir de l’empathie pour tout et n’importe quoi, l’ordre naturel ne serait guère perturbé.

Ceci étant posé, voudrait-il dire que nous – les Blancs – devrions demeurer d’éternels tribus archaïques pour avoir le droit de vivre ? La vision pèche un peu par ethnocentrisme voire, dans une certaine mesure, par tiers-mondisme. C’est un peu la tendance « UnaBomber » version néo-païenne.

Varg Vikernes ne tient pas compte d’une réalité nouvelle : le cœur de l’économie mondiale est en Asie-Pacifique. Plus au sein du monde atlantique. Il faudrait donc convaincre des milliards d’asiatiques d’adopter les toilettes sèches et de ne plus manger que du tofu. Dur, très dur.

Si l’on enlève la dimension écolo-baba radicale que l’on trouve habituellement dans les milieux alternatifs trotsko-environnementaliste, c’est un argument en faveur d’un retour à un strict bon sens d’Alexis Carrel.