Home / Les dernières actualités / Versailles : des Boomers se réunissent sans se réunir depuis chez eux pour vénérer le dieu nègre

Versailles : des Boomers se réunissent sans se réunir depuis chez eux pour vénérer le dieu nègre

Captain Harlock
Démocratie Participative
25 mai 2020

Les vieux Boomers communistes de Versailles vénèrent le nègre en guise de passe-temps

C’est une des formes les plus avancées d’autisme en France. Depuis une décennie, des Boomers à demi-séniles font un rond pour vénérer leur dieu : le métèque marron.

Le Parisien :

Ni la pression ou les quolibets, le mauvais temps ou la lassitude n’ont eu raison de leur détermination. Depuis plus de dix ans, une poignée de militants des droits de l’homme se réunit une fois par mois, vers 18 heures, du côté du Marché aux Fleurs, avenue de Saint-Cloud, à Versailles. Ils forment un cercle et respectent le silence pendant environ une heure autour d’une lanterne qui brûle, pour sensibiliser les passants aux conditions d’enfermement des sans-papiers dans les centres de rétention administrative (CRA). D’abord programmé le troisième jeudi du mois, ce rendez-vous se déroule désormais le dernier mardi du mois.

Mais la crise sanitaire et ses contraintes sont passées par là. Ne pouvant se rassembler, c’est de chez eux, ou plus généralement « où qu’ils soient », que les fidèles de cette manifestation passive sont invités à respecter cette heure de silence, ce mardi, de 18h30 à 19h30. Ils avaient déjà dû procéder de cette manière symbolique pendant le confinement, en mars, puis en avril, « près d’une bougie allumée à défaut de la lanterne habituelle ».

C’est authentiquement religieux.

Ces illuminés se rassemblent sans se rassembler pour invoquer l’homme marron venu baiser des Blanches en France.

Extraordinaire.

Dénonçant la rétention des migrants comme « un enfermement sans cause et indigne », une centaine de ces Cercles de silence organisés un peu partout dans le pays continuent de réclamer la fermeture des CRA.

« Malgré la situation sanitaire, certaines préfectures ont continué à enfermer des retenus en CRA alors même que leur renvoi est impossible, puisque les frontières sont officiellement fermées, fustigent les militants. Cette situation a été largement dénoncée par les associations de soutien aux migrants et par certains tribunaux. »

Au début du confinement, l’association d’aide aux étrangers France Terre d’Asile, avait d’ailleurs obtenu la libération massive de pensionnaires du centre de rétention de Plaisir en invoquant l’idée que « les conditions n’y étaient plus remplies » pour assurer leur sécurité sanitaire, comme celle des policiers qui les encadrent. Fin avril, c’est l e tribunal administratif de Paris qui avait ordonné qu’aucun étranger en situation irrégulière ne puisse plus être placé au CRA de Vincennes pour les deux semaines suivantes. Dans le même temps, le Défenseur des droits, Jacques Toubon, avait réclamé « la fermeture temporaire de tous les centres de rétention administrative ».

De ce côté-là, l’évolution de la crise n’est pas pour rassurer les défenseurs des sans-papiers. « Il est à craindre que le déconfinement ne soit l’occasion d’une reprise des mises en rétention », s’inquiètent-ils.

La couverture médiatique dont bénéficie cette secte de la part de la presse régionale est inversement proportionnelle au nombre de déséquilibrés qui y participent dans les faits. Moins ils sont, plus la presse en parle. La raison en est que la presse régionale, peu importe les titres, est un véritable repaire de tarés néo-communistes formés dans les écoles de propagande du régime que sont les « écoles de journalisme ».

Ces extrémistes feraient presque passer Olivier Besancenot pour un homme de centre-gauche. Ces brigands jouent la carte « localiste » pour dissimuler leur véritable doctrine mystico-politique qu’est la Parousie post-blanche que doit faire advenir le migrant afro-musulman. Selon cette superstition, la France doit racheter ses fautes en augmentant le niveau moyen de mélanine dans la population. Ce n’est que lorsque ce taux aura atteint le niveau décrété par le rabbinat mondial que la France sera officiellement rachetée.

Grosso modo, le bon niveau de mélanine est un peu plus élevé que la moyenne congolaise.

Je ne sais pas pourquoi Milivudes ne s’est jamais penché sur les activités de ce dangereux groupement sectaire.

Commentez l’article sur EELB