Home / Les dernières actualités / 3,3 millions de chômeurs supplémentaires aux USA en une semaine

3,3 millions de chômeurs supplémentaires aux USA en une semaine

Captain Harlock
Démocratie Participative
26 Mars 2020

La Très Grande Dépression a commencé.

N’en ratez pas une seule miette car nous sommes dans une crise historique dont les conséquences seront dévastatrices.

Aux Etats-Unis, le chômage a augmenté de 3,3 millions de personnes sans emploi en une semaine. C’est historique. La Grande Dépression de 1929 n’a jamais déclenché une telle vague de chômage en un temps si court.

Les entreprises licencient en masse, conséquence de la politique de la terre brûlée décidée par une poignée d’experts médicaux et l’OMS.

Parmi ces experts qui ont annoncé l’Apocalypse, l’Université John Hopkins qui dramatise en direct l’épidémie. Cette université a reçu pas moins de 1,6 milliards de dollars de la part du milliardaire juif new-yorkais Michael Bloomberg qui a déclaré être prêt à dépenser sans compter pour abattre Trump.

C’est un coup d’état global doublé du plus grand hold up de l’histoire. Les juifs, via la Federal Reserve, vont désormais fixer les prix des cours des marchés selon leur bon vouloir tandis que l’économie réelle est en train d’être détruite.

Aussi erratique que soit Trump, il a souvent un excellent cerveau reptilien.

« Les médias boiteux est la principale force qui essaie de me faire garder notre pays fermé le plus longtemps possible dans l’espoir que cela soit préjudiciable au succès de ma réélection. Les vrais gens veulent reprendre le travail dès que possible. Nous serons plus forts que jamais ! »

Trump sent le piège.

Ces projections apocalyptiques que vendent les médias reposent sur des modèles faux et des analyses absurdes.

Les banques centrales font main basse sur la totalité du secteur privé, instaurant de facto un système d’économie dirigée entre les mains des grands banquiers juifs new-yorkais.

« Nationalisation » veut dire ici prise de contrôle du secteur privé par la Banque Fédérale US mais la Fed n’est pas une entité publique, c’est une entité privée contrôlée par le cartel des banques juives américaines.

Personne ne comprendra rien à cette situation où la bourse US montera spectaculairement tandis que l’économie américaine continuera de s’effondrer.

Les juifs ont décidé de jouer à quitte à double.

Et qui, en France, a tout fait pour que cette épidémie anodine se transforme en panique systémique débouchant sur la prise de contrôle du secteur privé par la BCE ?

Les juifs.

Rappelez-vous comment la famille Rothschild a fabriqué, après la défaite de Napoléon à Waterloo, une panique à la bourse de Londres en envoyant des télégrammes vers l’Angleterre annonçant au contraire la défaite anglaise.

Une fois les cours effondrés, les Rothschild s’emparèrent de la première place financière du monde.

C’est exactement ce qu’ils font à l’échelle du monde occidental en ce moment.

Pendant que vous êtes chez vous, effrayé par une grippe qui tuera quelques milliers de vieux qui étaient déjà moitié morts avant l’épidémie, les juifs opèrent la synthèse entre bolchevisme et ultra-capitalisme.

C’est-à-dire que tout ce qui appartenait aux goyim jusqu’à présent appartiendra d’ici peu exclusivement aux juifs.

Après tout, si les goyim paniquent sans raison, c’est de leur faute.