Home / Décryptage / Vous êtes enfermés chez vous pendant que les banques centrales nationalisent tous les marchés

Vous êtes enfermés chez vous pendant que les banques centrales nationalisent tous les marchés

Captain Harlock
Démocratie Participative
26 Mars 2020

Cette crise sanitaire, artificiellement gonflée par l’OMS et une série de groupes « d’experts » dont nous ignorons tout, est en train de produire la psychose de masse dont le système avait besoin pour parachever la mise sous contrôle total de la population et de son capital.

Nous n’avons pas affaire à une épidémie dévastatrice mais à un coup d’état global.

Le juif Nicolas Demorand l’a longuement expliqué au bétail goy en compagnie de Belloubet.

Abolir les dernières libertés au moment même où Belloubet libère les détenus afro-maghrébins par milliers et que le gouvernement décrète que le confinement des banlieues ethniques « n’est pas une priorité« … ouais.

Le bétail goy ne réfléchit plus. La puissante machine médiatique juive se charge de le terroriser quotidiennement en évoquant la mort imminente de centaines de milliers de gens.

Tout le monde croit réellement que l’Apocalypse est arrivée.

La moitié du pays est composée de femmes. Les femmes, par nature, sont régies par leurs émotions. Un simple reportage angoissant et larmoyant suffit à les convaincre. Ces millions de femmes communiquent ensuite leur peur à tout leur environnement.

Pendant que les gens sont tétanisés, le système avance à une vitesse fulgurante. Les marchés, en Europe et aux USA, viennent d’être nationalisés de facto par les banques centrales. La Federal Reserve américaine achète en masse les entreprises US, cessant ainsi d’être des entités privées.

Nous sommes maintenant officiellement dans un système communiste avec une économie dirigée par et pour un conglomérat d’apparatchiks.

« La Fed nationalise tous les marchés, à l’exception des actions et des obligations de pacotille. Non seulement le QE5 a été relevé à un taux historique de 625 milliards de dollars cette semaine, mais la Fed a maintenant ouvert le QE aux obligations d’entreprises. »

Les prix seront désormais arbitrairement fixés par la banque centrale avec ce que cela suppose de passe-droits.

Tout m’appartient goy !

La naïveté du goy est la seule chose qui approche de l’infini.

URSS 2.0