Home / Les dernières actualités / Belloubet annonce une prime exceptionnelle en cash pour les taulards afro-maghrébins

Belloubet annonce une prime exceptionnelle en cash pour les taulards afro-maghrébins

Captain Harlock
Démocratie Participative
19 mars 2020

Ils savent. Les goyim veulent leur PS5.

Au troisième jour de confinement, l’élite de la racaille afro-musulmane touche déjà des chèques de la part de Macron.

Actu Pénit :

Dans un communiqué de presse, Nicole Belloubet, ministre de la justice a annoncé des mesures afin d’accompagner les détenus lors de l’épidémie du Coronavirus.

Depuis l’entrée en vigueur des mesures générales de confinement, la vie quotidienne des détenus a changé. Les intervenants extérieurs ne peuvent plus se rendre en prison pour y encadrer les activités ou le travail et les familles sont dans l’impossibilité d’accéder aux parloirs, qui sont suspendus.

De ce fait, des mesures exceptionnelles s’appliqueront dès le 23 mars. Ainsi, durant la crise sanitaire et jusqu’à la fin de la période de confinement, chaque détenu pourra bénéficier d’un crédit de 40 euros par mois sur son compte téléphonique, lui permettant de rester en contact avec sa famille et ses proches. Cette somme correspond à 11 heures de communication en France métropolitaine vers un fixe et 5 heures vers un portable. Un service de messagerie téléphonique sera également mis en place pour les familles via un numéro non surtaxé.

L’accès à la télévision en cellule sera également gratuit pendant la période de confinement. Les détenus les plus démunis, bénéficieront d’une aide majorée de 40 euros par mois leur permettant notamment de pouvoir cantonner, c’est a dire se payer des cigarettes ou de l’alimentation.

C’est du cash en prime et c’est verser directement dans la poche de tout ce que ces taules comptent de salafistes, de braqueurs algériens et de pointeurs nègres.

Aux frais des Français.

Pendant ce temps-là, rien pour les petits Blancs.

Pas l’ombre d’un chèque de 1000 euros pour la PS5 avec 3 jeux.

Ecoutez.

Une PS5 ne sera pas donnée. Ce sera de l’ordre 400-500 euros. Il faut être réaliste.

Ce confinement n’est pas le sujet. Le sujet, ce sont ces 2,000 euros par mois de réparations que les banquiers juifs nous doivent. C’est tout.

C’est le seul sujet de discussion de ces prochaines mois : qui va toucher quoi.

Si les taulards touchent, les gamers doivent toucher. Ou alors, ce sera la révolution.

Les juifs doivent payer et payer vite.