Home / Les dernières actualités / L’OMS déclare que le Coronavirus ne « disparaîtra jamais », assure que parler suffit pour mourir

L’OMS déclare que le Coronavirus ne « disparaîtra jamais », assure que parler suffit pour mourir

Captain Harlock
Démocratie Participative
14 Mai 2020

Si vous comptiez descendre au prochain arrêt, je suis au regret de vous décevoir.

Il n’y aura probablement jamais d’arrêt.

Le Figaro :

Le nouveau coronavirus pourrait «ne jamais disparaître» et devenir une maladie avec laquelle l’humanité devra apprendre à vivre, a averti l’Organisation mondiale de la santé, alors que le bilan mondial s’approche jeudi 14 mai des 300.000 morts. Au moment où des pays commencent à lever progressivement les restrictions imposées pour tenter de freiner l’épidémie apparue en décembre en Chine, l’OMS a lancé mercredi un message alarmant.

«Nous avons un nouveau virus qui pénètre la population humaine pour la première fois et il est en conséquence très difficile de dire quand nous pourrons le vaincre», a déclaré Michael Ryan, directeur des questions d’urgence sanitaire à l’OMS, lors d’une conférence de presse virtuelle à Genève. «Ce virus pourrait devenir endémique dans nos communautés, il pourrait ne jamais disparaître», a-t-il insisté.

J’ai déjà parlé de Michael Ryan. C’était quand il expliquait qu’il fallait aller arrêter les gens dans leur famille pour les confiner – voire les euthanasier – avant de déclarer, quelques semaines plus tard, que la Suède avait eu raison de ne pas confiner sa population.

Ce n’est pas le genre de types que j’ai envie d’écouter.

Surtout quand on sait que tous ces gens de l’OMS sont achetés par Bill Gates pour répéter peu importe ce qu’il leur demande.

Autre élément inquiétant, une étude montre que le coronavirus pourrait bien se transmettre non seulement par la toux ou l’éternuement mais même par la parole. Les microgouttelettes de salive générées par la parole peuvent rester suspendues dans l’air d’un espace fermé pendant plus de dix minutes, selon une expérience publiée mercredi dans la revue PNAS et qui souligne le rôle probable des microgouttelettes dans la pandémie de Covid-19.

Lol.

Ne parlez à personne, vous pourriez mourir.

Ces gens tiennent un outil de terreur pour imposer tout ce qu’ils veulent, ils ne reculeront devant rien pour que ça continue.

Nous avons trois mois de répit avant que tout nous ne reprenne à l’automne.

Pour sauver quelques Boomers.

Et si vous voulez avoir une vie normale, vous devrez accepter d’être régulièrement vacciné pour disposer de votre passeport intérieur européen pour aller faire vos courses. Personnellement, c’est un mode de vie qui ne m’intéresse absolument pas.

Commentez l’article sur EELB