Home / Les dernières actualités / Le rappeur Médine « dégueule la Marseillaise » et hurle « Allah Akbar » dans un freestyle très exotique

Le rappeur Médine « dégueule la Marseillaise » et hurle « Allah Akbar » dans un freestyle très exotique

Captain Harlock
Démocratie Participative
15 Mai 2020

 

La polémique diversitaire du jour.

Il n’y a rien à faire, ces rabzas évoluent dans un univers mental très limité.

Le rap de toute façon est une musique faite par et pour des cervelles limitées.

Pour en revenir au sujet, la Marseillaise ne m’enthousiasme pas davantage que Médine même si c’est pour des raisons différentes. Aux yeux d’un bicot, la Marseillaise est simplement un truc de gwer passablement martial, ce qui est assez inquiétant aux yeux de tout bon musulman pour la détester.

Pour ma part, c’est son origine sans-culottarde qui me donne des aigreurs. Elle a une saveur trop démocratique pour moi.

Historiquement, c’est un chant bricolé dans une taverne à ivrognes d’Alsace où se retrouvaient des soudards révolutionnaires pour s’aviner. D’ailleurs, ce chant donne grosso modo cette impression : un ramassis de soldats ivres morts en train de beugler.

C’est pour ainsi dire le seul chant que les Français peuvent chanter ensemble et, de plus en plus, ça devient le chant de l’Équipe de France de Football avec ce que ça implique au niveau de la pigmentation de la peau.

Les Lansquenets, c’est tout de même autre chose.

L’esprit de 1789, c’est le caniveau et le gros rouge sur fond de blagues de cul. Canal+ avant l’heure, en somme.

En tout cas, je suis certain que la Marseillaise sera caviardée d’ici quelques temps. L’histoire du « sang impur » ne passe pas auprès des néo-Français de la France d’après la France. Je serais assez motivé pour parier que Médine la réécrira de notre vivant et qu’il l’interprétera dans la cour de l’Elysée devant un parterre de généraux et de diplomates français enthousiastes.

Commentez l’article sur EELB