Home / Les dernières actualités / Bretagne : une Boomeuse hardcore condamnée pour avoir célébré le début de la guerre raciale totale déclenchée par Brenton Tarrant

Bretagne : une Boomeuse hardcore condamnée pour avoir célébré le début de la guerre raciale totale déclenchée par Brenton Tarrant

Sigmar Polaris
Démocratie Participative
07 février 2020

Une grand-mère à l’ancienne.

L’Express :

« Tuerie en New Zealand : oeil pour oeil… » avait écrit Catherine Blein après les attaques contre les mosquées à Christchurch. Elle a écopé d’un an de prison avec sursis.

La dame n’aime pas les musulmans.

14/88 !

Une élue du Conseil régional de Bretagne, exclue du Front National, a été condamnée jeudi par le tribunal correctionnel de Saint-Brieuc à un an de prison avec sursis et trois ans d’inéligibilité pour « apologie du terrorisme », a-t-on appris de source judiciaire.

Le tribunal est allé au-delà des réquisitions du parquet qui, lors de l’examen de l’affaire en novembre dernier, avait réclamé une peine de dix mois avec sursis et trois ans d’inéligibilité contre Catherine Blein, a-t-on précisé de même source.

Retraitée de l’agriculture, Catherine Blein, 74 ans, avait tweeté le message suivant : « tuerie en New Zealand : oeil pour oeil… », peu après les attaques contre deux mosquées de Christchurch perpétrées par un extrémiste australien, « fasciste autoproclamé », en mars 2019. Ces attaques avaient fait 49 morts et une vingtaine de blessés graves.

Et aussi une BO devenue culte.